INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

dimanche 16 janvier 2011

C'est dimanche: La religieuse

Pas grand chose  à dire sur cette pâtisserie que tout le monde connaît, si ce n'est que c'est un parent de l' éclair  fait de deux choux fourrés d'une crème pâtissière parfumée  et collés l'un sur l'autre  avec un glaçage au sucre et en décoration quelques pointes ou un filet  de crème au beurre. Il semble que si ce gâteau porte ce nom c'est qu'il rappelle la forme de l'habit des religieuses... Les parfums sont très variés en plus des traditionnelles religieuses au café et au chocolat ,on les trouve maintenant  à la fraise, au cassis, à la violette et  à la rose.
 

Tout cela pour revenir brièvement sur les prises de position de Philippe Juvin, Laurent Wauquiez et Constance le Grip à propos du fameux agenda qui avait oublié de mentionner les fêtes chrétiennes. Certes si la commission européenne s'est fendue d'une jolie carabistouille, ( la croyance religieuse ne concerne que les individus) comment des députés européens et un ministre, élus d'une république laïque, peuvent-ils s'indigner à la place de la conférence épiscopale?(voir le communiqué de presse)  Etait-ce pour buzzer un peu ? Pour s'attirer les faveurs d'un électorat catholique et conservateur ?


La religieuse aussi,  pour nous rappeler le projet de parking de la place de l'église.
Dans sa lettre de voeux, Philippe Juvin nous explique tous les avantages de ce parking, notre équipe y répond point par point:
.
  On nous dit : 
Le stationnement est fondamental  pour la vitalité du commerce est devenu difficile
Pas forcément vrai : le problème se pose le samedi matin, nous avons déjà proposé des solutions.La place de la voiture avec la raréfaction des énergies fossiles ne sera plus la même d'ici à quelques années. Moins de voitures à plus ou moins long terme.Quant aux autres jours de la semaine....

On nous dit : 
Sans capacité de stationnement le marché et le commerce risquent de disparaître.
Faux :  C'est plutôt les travaux pendant trois ans qui feront fuir les commerçants du marché, ils iront prendre leurs habitudes ailleurs.

On nous dit : La construction du parking permettra de rénover la place de la Liberté et de donner la priorité aux arbres et aux piétons
Faux : Sur toute la surface de la place, autour de l'église et donc au dessus du parking, il y aura une dalle de béton  de 35 cm  d'épaisseur et les arbres que l'on proposera seront plantés dans des pots en béton.
Entre temps les  56 arbres existants et  plantés en terre auront été abattus.
On nous dit : 50% du coût de la construction de ce parking sera payé par une entreprise privée
Vrai mais on ne nous explique pas tout:
En principe un délégataire se service public s'engage  à 100% et se rembourse sur les revenus du parking qui devient au bout d'un certain temps propriété de la commune.
Cela n'a pas été le cas, seul Spie Autocité a accepté un marché que des groupes comme Vinci (spécialistes des parking municipaux )ont refusé .
Spie réalise le parking mais à condition  que la commune s'engage à 50% sur le montant des travaux .
La commune étant bénéficiaire du stationnement en surface, et Spie du stationnement souterrain ,500 places en surface seront mises en stationnement payant ; la dette de la ville  auprès du délégataire s'echelonne sur plusieurs années.
Les garennois seront condamnés  à la double peine, ils paieront le parking avec leurs impôts, mais aussi avec les tickets de stationnement et  les PV dressés par  la police municipale pour le stationnement en surface. D'autant que la dette de la commune  auprès du prestataire s'éteindra en 2040 !!!
Reste  encore: la rumeur tenace selon laquelle un maire adjoint serait très proche de Spie
Dormez bien quand même et bonjour chez vous

Le parking sur le retour du passé :

3 commentaires:

  1. C'est très facile de critiquer,le professeur Juvin et son équipe eux ont des propositions pour notre ville.
    Sarah Maria

    RépondreSupprimer
  2. 0 Sarah Maria.

    Certes, si la municipalité a des propositions, on ne peut pas dire que la concertation fasse partie de ses habitudes. Où sont les belles promesses électorales ? Je sais qu'elles n'engagent que ceux qui les écoutent.
    Max Philippe

    RépondreSupprimer
  3. Des propositions ? a part bétonner la ville je n'en vois pas vraiement d'autre

    RépondreSupprimer