INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

dimanche 3 avril 2011

C'est dimanche: le gâteau "thé" brun (ou juvin-devedjian la réconciliation,plus de carabistouilles )


          Un classique de leur enfance pour certains d'entre nous. On fait une crème avec du beurre, du sucre , des jaunes d'oeufs, on y incorpore ensuite les blancs battus en neige. On tapisse un moule avec des gâteaux "Thé brun"  (maintenant c'est des "LU") trempés dans le café, on étale une couche de crème et on fait ainsi plusieurs couches. On peut glacer le dessus et on laisse la préparation reposer  12 heures au réfrigérateur.


       Isabelle Caullery, il y a peu proche de Charles Pasqua et de Philippe de Villiers aura donc  participé à l'élection comme président du Conseil Général de Patrick Devedjian ( membre actif du groupe d'extrême droite Occident pendant  trois ans). Ce même Patrick Devedjian dont, Philippe Juvin, notre maire,  ( amateur de littérature  parfois brune) qui a soutenu la campagne d'Isabelle Caullery "candidate locale " aux élections cantonales, avait taxé les déclarations de carabistouillles.

Comprend qui peut.....



       Jeudi soir, conseil municipal sous haute surveillance, la police municipale avait été appelée en renfort. Le projet de parking souterrain sous la place de la liberté, est momentanément suspendu (écouter les débats sur  youtube), des recours avaient été  faits sur le contrat signé avec Spie .  Affaire  à suivre, car notre municipalité, risque de revenir à la charge et remettre le couvert.

Mais le plus drôle c'est l'argumentaire de  la municipalité : elle  signe un contrat léonin   avec un soi-disant délégataire de service public et les responsables des coûts engendrés par la suspension du contrat seraient ceux même qui ont dénoncé ce contrat.  C'est  à hurler
Décidément M. Hervo a  bien mérité le :
Et cette semaine, une mention particulière  à Philippe Juvin qui réussit au conseil municipal  à compter les mains qui se lèvent (31)  sans  même lever la tête ! 

Parmi les lectures de Philippe Juvin nous avons aussi trouvé:
Evelyne Pathouot:    "Ségolène Royal, ombre et  lumière" : Où il est expliqué que SR emploie du personnel au noir, refuse de payer leurs indemnités à ses collaborateurs, ou exige d'EDF qu'elle paye son assistante parlementaire sans même se rendre compte (?) qu'il s'agit d'emploi fictif... Rapide à lire et éclairant"

Notre maire multifonctions comme le véritable couteau suisse garennois ( aujourd'hui disparu de la circulation)  ferait un bon sujet d'essai pour  Evelyne Pathouot qui rappelons-le était une ancienne attachée parlementaire de Ségolène qui réglait ses comptes pour une affaire de gros sous.




Dormez bien et bonjour chez vous


 Tout savoir sur le parking
ou encore ici:
premier post
deuxième post
  troisième post  
Le financement du parking

Spie finance le parking en partie mais la ville participera  à hauteur de  4 294 500  €
Il est prévu que Spie restitue  à la ville 50%  des excédents ( il faudrait savoir  quoi correspondent ces excédents) cela devrait rapporter jusqu’en  2028,  150 000€ par  an. 
Le remboursement de la participation de la ville s’effectuera de  2010 à  2040 suivant l’échéancier suivant:
170 000€ en 2010
210 000 € en 2011
254 000 € en 2012
254 000 € en 2013
394 000 € en 2014
394 000 € en 2015
424 000 € de  2016 à 2040



Soit un remboursement de 11 628 000pour une dette de     4 294 500  € sur trente ans  cela  fait un taux de 3,4%
la commune aurait pu s'endetter  à  4%  auprès des banques, être propriétaire de son parking,  opter pour un projet plus raisonnable et éviter ce montage qui ne vise qu'à favoriser SPIE . La commune a déjà versé  170 000 € cette année  pour un chantier qui n'a pas commencé. 
En plus SPIE possède  la gestion de la voirie, du stationnement  et perçoit  en vertu de ce contrat  des sommes non négligeables

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire