INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

mardi 22 novembre 2016

Bon choix madame, bon choix monsieur.


 Persuadé  que  son  poulain  sortirait  vainqueur à  la  primaire  de  dimanche,  le  maire  du  Village  s'était  fendu  dans  le  dernier  bulletin  municipal  d'un  éditorial où  il  nous  rappelait  ses  valeurs,  la nation et  son  "roman" , la  "nation " selon  Ernest  Renan . On  n'est  guère  loin du  Nationalisme  intégral  cher  au  couple  Sarkozy- Buisson.
Voici  quelques  vues  de  l'école  Renan avant  que  la  municipalité ne  se  fasse  offrir  une  nouvelle  entrée  conçue par les cabinets Norman Foster et Arte Charpentier Architectes et  construite par  le  promoteur  de  l'immeuble  Foster  en  guise  de  cadeau  pour  services  rendus puisqu'elle  n'a  rien  coûté...





 Juppé  aura  donc   été  défait , et  sa  défaite est  d'autant  plus  cinglante  que bon nombre de  sympathisants  de  gauche s'étaient  fendu de  deux  euros  et  d'une  signature  pour "éliminer"  Sarkozy  alors  qu'il  était  déjà un  repoussoir pour  la   droite .
Des  primaires  qui auront  permis  au  maire  du  Village  de  se  fendre  de  ces deux  tweets .



 Il n'aura pas  tardé  comme  son  maître, à  se  rallier  à  Fillon  dont  il  disait  lorsqu'il  soutenait encore  Copé ,  un  autre  grand  vainqueur  de  ces  primaires avec  ses  0.3 % ( pas  de  quoi fouetter  un  pain au chocolat)

«La vérité, indique l'eurodéputé Philippe Juvin, c'est que tous, Fillon comme Juppé, veulent déposer Copé et ça s'appelle un coup d'État...»(voir  l'article)
La  politique  serait  un univers impitoyable et   il  faudrait  savoir choisir  le  bon  cheval . Hélas,  le maire  du  Village  nous  aura  prouvé  qu'il s'est  trop  souvent  trompé ; ce grand  amateur  de  littérature  semble  avoir  toujours  oublié  la  maxime  de  Girardin "Gouverner  c'est  prévoir". Ses  ambitions  ministérielles sont   compromises  et   il risque  que  d'être  black listé  comme  MEP , ainsi va-t-il pouvoir s'occuper  davantage  de  son chez-lui  : sa  ville  de  la  Garenne  Colombes . Tranquille .

Il  pourra toujours  se  consoler  en se  disant  qu'il partage  la  même  passion pour  les  sports  mécaniques  que  son  nouvel  ami  Fillon
 
Dormez bien et bonjour chez vous

mercredi 16 novembre 2016

Square Guy Mocquet

 Le  maire  du Village  qui  avait  été  si  présent médiatiquement après  les  attentats  du  13  novembre
ne s'est fendu que d'un petit tweet où il défendait le leader de son groupe de rock favori.
 Mais, le maire du Village, courtisan dévoué du petit Nicolas est  en  pleine  campagne  pour  les  primaires.  Depuis  les  révélations  de  Ziad  Takkiedine,  le  petit  Nicolas a du  plomb dans  l'aile  et au Village,  les  faux vrais  HLM de  la  Rue  Voltaire  situés  au 1,3, 7, 9 (voir  l'article) feront  peut-être  reparler  d'eux.


Après  l'échec  de  Nicolas  Sarlozy,  comme  il  sera  définitivement   hors  course,  le  maire  du  Village  prépare  déjà  sa  reconversion ,  peut  être  en  Nicolas  le  jardinier.

On a  peine  à  y  croire  lorsqu'on  voit  les  transformations  du  square Guy Mocquet  avant  rénovation, mieux que  le  Roundup. 










 Des  clichés  de la  démolition avant  rénovation





Seuls  les  érables  sycomores qui  sont du  côté  du  terrain de  boules  semblent  devoir  être  épargnés.


Un rappel de  l'éditorial du  maire  du  Village dans  le  bulletin  municipal:

Bref, chaque fois qu'une occasion se présentait, nous la saisissions pour agrandir les espaces existants ou pour en créer de nouveaux. Les promoteurs sont nombreux à avoir dû passer par nos fourches caudines et devoir nous céder des espaces qu'ils comptaient pouvoir construire... Chaque fois, j'ai essayé de rénover ces endroits en respectant l'histoire et le petit goût de nostalgie qui fait le piment de ces endroits.
Dans le quartier des Vallées, le square Guy-Mocquet vit une existence paisible. Ce jardin est un de mes préférés. Il y règne une ambiance surannée avec sa fontaine, sa petite piste circulaire et la cohabitation des boulistes et des enfants. Bref, j'aime cet endroit, car le temps semble s'y être arrêté. Mais le square Guy-Mocquet a vieilli. Nous allons le rénover.
Au plan technique, nous allons poser de nouveaux jeux, pour les 4-12 ans et les 1-4 ans. Ils répondront aux critères modernes de sécurité avec la création de sol souple et de petites clôtures. J'ai veillé à leur esthétique (même si j'avoue parfois être dérouté par ce que les fabricants nous proposent). Les espaces végétalisés seront réaménagés en obéissant à deux principes que je fais appliquer désormais systématiquement à La Garenne.
Le premier principe, que je m'efforce d'appliquer depuis ma première élection, est qu'aucun arbre ne devra être arraché (à moins qu'il ne soit malade ou très misérable). ... Les arbres existants sont des trésors en cela qu'ils ont grandi pendant des années et que les abattre revient à annuler ce temps précieux. Le temps, lui, ne se replante pas.
Le second principe n'est appliqué que plus récemment à La Garenne. Dans chaque square, j'ai demandé qu'on plante des arbres fruitiers. Pourquoi ? Parce que je veux être certain que les enfants de La Garenne qui n'ont pas la chance de connaître la campagne sachent que les pommes et les cerises ne poussent pas dans des bouteilles ou des yoghourts...

....Enfin, une ruche sera installée. Il s'agit là aussi d'une décision que nous étendrons à d'autres squares, comme pour les arbres fruitiers. Là aussi, il s'agit de montrer des abeilles aux enfants, pour qu'ils apprennent le rôle important qu’elles jouent dans notre environnement. Avec un peu de chance, nous aurons aussi du miel...
Alors  là  c'est  le  grand  plantage , car  en  voulant  se  la  jouer  Ecolo-bobo, parc  pédagogique  pour  enfants  avec  ruche pour  accuiellir  nos  amies  les abeilles,   le  maire  du  Village  a  tout  faux (voir  ce  site )
....Nous avions enfin étudié la création d'un parking souterrain sous le square. Mais, outre des accès un peu difficiles, qui auraient rendu l'ouvrage hors de prix, la réalisation d'un tel parking aurait nécessité qu'aucun arbre de haute tige ne soit planté. Et il aurait nécessité l'arrachage de la totalité de l'existant. Ce que nous ne voulions absolument pas. La vie des squares et des arbres est aussi celle de nos villes. Ils font notre quotidien et nos souvenirs.
Au  conseil  municipal du 28 Avril  2014   on  parlait  du Square Cambon-Guy Mocquet .


Alors après  çà  on  est  mort  de  rire ,  la  vie  d'un  fruitier  est  d'environ  quinze  ans  ou  moins, les  premières  années  demandent  beaucoup d'attention,  quant  aux  feuillus,  c'est  beaucoup plus  d'années.
Il existe  cependant  des arbres  à  croissance immédiate  comme  celui qui se  trouve  près  de  la  gare  des  Vallées.
Une  solution  rapide aux  problèmes  de reboisement.


Dormez bien et  bonjour  chez  vous




























dimanche 30 octobre 2016

En campagne ou le don d'ubiquité

En cette période de Brexit, deux clichés d'un groupe de pavillons à la disposition toute britannique:


Le  maire  du  Village  est  en  campagne, il  nous  tient  au  courant sur  son compte  Twitter de ses multiples  activités auprès  du  petit  Nicolas, où il fait quand  même un  peu  tapisserie.


Nous le voyons, en pleine forme, sur cette photo récupérée sur son blog  aurait-il un peu abusé du Vulcani ?
 
En outre  nous  ne  pouvons  qu'envier  son don d'ubiquité:
le  3 octobre  absent  au  parlement  européen  mais  il était  à Reichstett
le  4 octobre  en séance  au  parlement  européen  mais  il était encore à Reichstett à côté  de  Strasbourg dès  le  déjeuner
le  5 octobre  en séance  au  parlement  européen  , a  voté, mais il était  aussi à Montauban 

le 24 octobre  absent  en séance  au  parlement  européen  mais il était  en  campagne  au  Village

le  25  octobre absent   en séance  au  parlement  européen  mais il était  à Metz
le  26 octobre  en séance  au  parlement  européen, a  voté
le  27  octobre absent au  parlement  européen  mais   sur  France  Info
Le  maire  du Village, en  campagne pour  le  petit  Nicolas  a  oublié  qu'en  2008, il  claironnait  :
«La rupture passe par de nouvelles têtes et surtout des députés européens qui se consacrent entièrement à leur mandat».

Vu la  défaite  que le petit Nicolas risque d'essuyer lors de la primaire, les ambitions ministérielles du maire du Village semblent compromises.
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous 

dimanche 2 octobre 2016

Savez-vous qu'au Village,vous habitez peut-être dans un ancien taudis rénové

Au Village,  on  ne  sait  pas  toujours  ce qu'il y avait  à  la  place  du  bâtiment  dans  lequel  on  vit.
Beaucoup de  particuliers,  ont  modifié  des  pavillons atteints par  la  fièvre " Mansart"    et  les  agents immobiliers garennois ont  toujours  été  à  l'affût  d'opérations  juteuses.
Ce  joli  petit  immeuble de l'avenue  Foch  aux  allures  de  loft:




ressemblait  il y a  quelques  années  à  çà:


Le  taudis  sur  la  droite  a  été  conservé  et  rénové ,  le  garage  a  été  abattu  et dans  l'arrière  cour  un  bâtiment  a  été  construit.

Les  services  de  l'urbanisme   ont  toujours  été  bienveillants  avec  les  projets  des agents  immobiliers  garennois sauf  peut-être  une  fois, pour  le  loft  de  la   rue  Sartoris  en  2007,  lorsque  le  maire  du Village  stoppa  le  projet parce que des fenêtres avaient été ouvertes sur les limites mitoyennes  et  pérorait :

                      "Il n'y a pas de place à La Garenne-Colombes pour les bandits immobiliers"

Aujourd'hui  ce  loft  est  construit,  vendu  et  occupé.
Au Village, le  maire semble  avoir  opté  pour le baise-en-ville , tout  occupé  qu'il  est  par  son  soutien au  petit  Nicolas. Les primaires  approchent,  et même  les bobos de  gauche si vertueux  seraient  prêts  à  aller  voter pour  Juppé et signer  leur  déclaration sur  l'honneur. Quant au  Front  National, eux, ils  sont   aussi prêts  à  aller  voter  pour  Sarkozy,  car  dans  l'hypothèse  ou  leur  candidate  serait  au  second  tour,  Sarkozy  agirait  comme  repoussoir au  front "républicain" et.  permettrait  peut-être  son élection.

C'est  Clochemerle , mais  ce  qu'il  faut  savoir  , c'est  que  même  s'il  n'était  pas  choisi  aux  primaires le  petit  Nicolas  ferait  cavalier seul (  le  seul  moyen d'échapper à  la  justice) , le  maire  du  Village  "orateur  national chargé  de  la  santé"( quel titre) auprès  du  petit  Nicolas ignorerait-il  ce scenario ?
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous



samedi 17 septembre 2016

Journées du patrimoine .Chateau des Alouettes, miroir aux alouettes.

A l'occasion des journées  du  patrimoine,  nous  allons  nous  intéresser  aux  "châteaux  garennois".
Nous  répondons ainsi   à la   demande  du bulletin  municipal  concernant  le  "château des  Alouettes"
Tout  commence quand le  Village  n'était  qu'un terrain de  chasse avec  un château situé  non pas  au niveau de l'actuelle avenue  du  Château mais  au delà du Boulevard  national, peut-être  au  niveau des bâtiments PSA  Ce  château  appelé, la  Tournelle  était la  propriété  des  dames de  Saint Cyr . Le  parc  ou garenne  s'étendait au sud  jusqu'à l'actuelle  avenue  de  la  République  à  Courbevoie  et au  nord  à Colombes  jusqu'aux  rues  des  Voies  du  Bois  et  Bouin et  avait été   entouré  d'un  mur  afin de  protéger  les terres  d'un  fléau: les  lapins.Ce  Château  fût  vraisemblablement  laissé  à  l'état de  ruine   après  la  Révolution .


Cette  image  provient  du site : christianbenilan.wifeo.com
 Sur ce  plan  plus  récent  de 1850 , alors que  la  ligne  de  chemin de  fer  de  Paris  à Saint  Germain est  construite depuis  1827, on voit  que  ce qui sera  la  commune  de La  Garenne  Colombes  est  traversé par  deux  radiales: une  qui va de l'emplacement  du "château" du baron Corvisart  au  pont de  la  Puce et une  autre  qui va  de  l'actuel rond  point de  l'Europe à la  gare, a l'intersection desquelles  on trouvait  une  ferme. Sur  le  plan récent ci-dessous  ont  été  tracées approximativement  les  deux  radiales qui se  croisaient  à  proximité  du rond  point  du  centre.
   Ci - dessous :La  radiale  arrivant  au  pont  de  la  Puce
   Ci - dessous :  l'emplacement  correspondant  au  rond  point de  l'Europe
Ci-dessous:  Les  radiales  vers  le  château et  vers  la  gare
         Ci-dessous: la  radiale  qui  partait  à proximité de  l'actuel  Rond  point  des Banques( du souvenir  français) et allait  vers  le  Pont  de  la  Puce
 L'autre château improprement  nommé  château des Tournelles  sur  l'aquarelle , était  en  fait  le  Château de  le  Garenne et fût  la  résidence  du baron Corvisart  (Médecin de  l'Empereur ).Il était  situé  au  niveau  de  la  rue  Léon Maurice  Nordmann.

Rasé à  la  fin du XIXème  siècle il ne  subsiste que  quelques  restes  des  dépendances  que  l'on voit  Rue  de  la  Ferme.



Une maison  fut  construite  attenante  à  ces  vestiges, et  fût appelée  à  tort " le  vieux  château"


  Le  soit  disant  vieux  château  en  1997

             Elle fût  achetée  par  Philippe  Juvin ( aujourd'hui Maire  du  Village , lui aussi  médecin,  pas  de  l'Empereur,   mais  du petit  Nicolas).
Quant  au château des  Alouettes, lorsqu'on  sait  que  les  éditeurs  de  cartes  postales  ne  localisaient  pas  toujours  précisément  leurs  clichés, ce  n'était    pas  le  Château de  la  Tournelle et il  ne  se  trouvait  sûrement  pas  aux Champs  Philippe  mais  plutôt  vers  Nanterre.


Si on  regarde attentivement  ces  deux  clichés (mêmes  personnages), la  seconde  en  plan  plus  large ,  on  y  voit  des  entrées  de  carrières  de  calcaire  grossier. le  timbre  est  de 1905-1906.
 A  proximité  de  La  Garenne  Colombes, les  seules  carrières  se trouvaient  a  La  Folie, plus  précisément  avant  le   confluent des  deux  voies  de  chemin de  fer  de Saint  Germain  et   de Rouen après  le Collège  des  Champs  Philippe .



C'est  à cet  endroit que se  trouvait  l'usine de la  Folie ( voir  le  plan cadastral du  lien reproduit ci-dessous):  une  usine  de  fabrication de  soude  et  d'acides  divers. Le  château des  Alouettes  pourrait  être  un  bâtiment   abandonné et  en  ruine  de  l'ancienne  usine  du  chimiste    Leblanc. Comme   le  château du radis  creux:
qui  fût renové  et intégré   au  parc  d'aviation de  Nanterre 
Nous  remercions  la
Société d’histoire de Nanterre     Villa des Tourelles 9, rue des Anciennes-Mairies 92000 Nanterre
qui  nous  a  aidé  dans  nos  recherches  et  dont  le  site regorge  d'informations passionnantes,  ils  nous  ont  permis  de  localiser le  château de  Alouettes grâce à  ce plan cadastral  de  l'usine de  la  Folie où apparaissent  des  carrières sur  le  plan  de  droite
Le  miroir  aux  alouettes  c'est ce  que  nous  promet le  petit  Nicolas  aidé  de  son  soutien indéfectible, le  maire  du  Village qui  rêve  déjà d' un  poste  de  ministre  de  la  santé (il  faut  dire  qu'il aura tout fait   pour) et sera aux  abonnés  absents  jusqu'à l’élection présidentielle:  
Ce  long  post  pour  regretter  que  le  patrimoine  de la  commune  de  la  Garenne  Colombes  soit  appelé  à disparaitre définitivement dans  une  ville  où l'habitat  se  densifie  chaque  jour un  peu  plus et où les  promoteurs  sont  accueillis  à  bras  ouverts  .
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous