INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

samedi 14 juillet 2018

le maire du Village classé au TOP 30

Les  travaux  de  la  partie  est du parking sont  presque  achevés  et  le  bitume  recouvre  le béton.



La  proximité  de  la  nappe  phréatique nécessite  l’utilisation de  la tariere  que  l'on voit sur  les  deux dernières photos pour  injecter  du béton en profondeur  puisque  le  sol est très  meuble. Nous  avions  toujours émis  des réserves  sur les  risques  encourus  par  l'église  Saint Urbain. Avec ces deux  côtés  bétonnés  les  remontées  d'eau déjà visibles dans l'église  risquent de  s'aggraver  sérieusement .
L'ONG Transparency International Europe a passé  au crible les  déclarations d'intérêts des  députés  européens.


Le texte risque de sérieusement écorner l’image du Parlement européen. Parue mardi 10 juillet et réalisée par l’association Transparency International Europe, bien connue pour ses actions contre la corruption, une étude très fouillée – l’ONG a passé au crible 2 000 déclarations d’intérêts – pointe un manque flagrant de garde-fous éthiques dans l’hémicycle strasbourgeois.
A l’en croire, 31 % des 751 eurodéputés élus en 2014 ont des activités rémunérées en dehors de leur mandat, alors même que l’institution européenne leur verse 8 484 euros brut par mois. En incluant les multiples indemnités (déplacements, hébergement), « la plupart » des eurodéputés reçoivent du Parlement « entre 10 000 et 12 000 euros net par mois », précise même Daniel Freund, auteur de l’étude.
« Trente-cinq élus ont gagné plus de 100 000 euros en plus de leurs salaires officiels d’élus » et « entre 10 et 31 élus ont gagné plus d’argent de leurs activités hors du Parlement que les compensations qu’ils ont obtenues des contribuables européens », ajoute l’ONG.
La palme de l’eurodéputé gagnant le plus hors de l’hémicycle revient, d’après l’ONG, au social-démocrate italien Renato Soru, qui, entre le début de cette mandature (mi-2014) et le 3 juillet 2018, a reçu entre 1,547 million et 1,565 million d’euros en tant que directeur de Tiscali, un fournisseur d’accès à Internet.
Député, joueur de poker et entrepreneur Suivent, dans l’ordre décroissant, le conservateur lituanien Antanas Guoga (au minimum 1,35 million d’euros, en tant que joueur de poker et entrepreneur), le très médiatique patron des libéraux au Parlement, le Belge Guy Verhofstadt, avec au minimum 920 614 euros gagnés comme administrateur de la société de gestion belge Sofina.
La Française Rachida Dati (Les Républicains) figure en quatrième position, avec 768 000 euros gagnés en quatre ans comme avocate.(source  Le  Monde) Le maire du Village émarge comme 22ème au classement pas pour sa présence au Parlement européen mais pour ses revenus et activités annexes.
Rassurons-nous,  70% des  députés  européens  n'ont pas d'autre  activité.
Tout les résultats de l'étude sont ici
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous

lundi 9 juillet 2018

Nous en avions parlé, il y a quatre ans

Quelques  photos anciennes  du centre  RATP appelé  à disparaître et des  locaux de  PSA:









Nous  avions évoqué  ce  projet élaboré en 2009
qui envisageait la modification du quartier des Fauvelles.
 Et il y a aussi celui-là.
Ces études  datent  de  2008 et 2009 et c'est parce que  les  architectes  utilisent  le  web comme  vitrine  que  nous  avions  déterrés ces  projets en 2014.
Si le  maire   du Village  se  réjouit  sur  Twitter,

et Le  Parisien relaie  la  nouvelle  du nouveau quartier,personne  ne  dit que  la  municipalité  envisageait  ce projet depuis  plus  de  dix ans, puisque  les  études  avaient  été  commandées; seuls  les  initiés  étaient au courant. Lorsque  le maire  du Village  présente le  projet  au conseil  municipal se  gaussant  devant  la  presse  d' une  victoire  "au finish", il  prend les  garennois  pour  des quiches  car ce projet existe  depuis  longtemps et  la  décision au conseil municipal n'est  qu'une  mascarade  savamment  orchestrée  par  la  majorité  municipale . Tout  ce  passe  comme  si  après avoir  été  élu, le  maire  du Village  pensait  avoir  la  bride  sur  le  coup pendant  six ans. Le  projet  est  peut-être  défendable  mais  la  méthode pour  l'adopter  ne  l'est  pas.Contrairement  à ce  que pense le  maire  du  Village  la  densification  à outrance  n'est peut-être  pas  du  goût  de  tous  les  garennois,  en fera-t-il les  frais  en  2020 ?
A propos , il ne  semble  guère exercer  son devoir  de  police  lorsqu'un  promoteur  se  permet  tout  et n'importe  quoi .
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous

lundi 18 juin 2018

Dents creuses et langue de bois

La dent creuse c'est l'obsession des urbanistes et  le  pain béni  de  promoteurs . A Paris les immeubles rehaussés se multiplient, les  copropriétaires ne  sauraient  refuser les propositions alléchantes  des promoteurs, tout  pour l 'alignement  vertical. La  première  dent  creuse   comblée du Village  ce  fût  la  poste  des Vallées qui remplit  un espace  vide  en  1931 avec un immeuble à  façade  faïencée.




Aujourd'hui c'est  un petit  peu plus anarchique mais  les  dents  creuses  se  comblent comme  nous  l'avions décrit  dans des  posts précedents  ici et  . Tout espace libre a vertu à se  bétonner, c'est l'Esprit  Village  .
La  construction du parking poursuit son petit  bonhomme  de  chemin, la  partie  ouest est  presque  achevée et dans  le  dernier bulletin municipal  M. Hervo nous  propose  un  grand  festival de  langue  de  bois.
Nous  apportions des  réponses déjà en 2010 ici et  ici
Il  accuse l'opposition municipale d'être  la  cause  du  retard retard de la  construction du parking , un  résumé  un  peu simpliste  car c'est  surtout l'emplacement  du parking qui posait  problème et son accès ( si nous  avons bonne  mémoire), les  risques  pour  l'église  Saint  Urbain et  le  contrat  en  béton signé avec  le  prestataire.

nous  écrivions en 2010

SPIE AUTOCITE. finance le parking en partie mais la ville participera  à hauteur de  4 294 500  €
Il est prévu que Spie restitue  à la ville 50%  des excédents ( il faudrait savoir  quoi correspondent ces excédents) cela devrait rapporter jusqu’en  2028,  150 000€ par  an. 
Le remboursement de la participation de la ville s’effectuera de  2010 à  2040 suivant l’échéancier suivant:
170 000€ en 2010
210 000 € en 2011
254 000 € en 2012
254 000 € en 2013
394 000 € en 2014
394 000 € en 2015
424 000 € de  2016 à 2040
  • Spie Autocité assure la construction du parking en délégation de service public mais demande cependant à la commune de s'engager financièrement à hauteur de 50 %; ce n'est plus dès lors une délégation de service public
  • La commune concède à la société en plus  de la gestion du parking  celle de 600 places en surface. Il y aura donc des parcmètres dans les rues avoisinant la médiathèque jusqu'à présent en stationnement libre.
Nous participerons donc aux bénéfices de Spie  Autocité par nos Impôts, mais aussi par les redevances de stationnement, et nous serons pénalisés par les contraventions qui nous seront infligées
D'où l'opportunité  du stationnement  payant  mis en  place récemment .
 M.Hervo taclera-t-il  aussi les élus  qui demandent  la  mise  en  place  d'une  zone  bleue? Lorsqu'on  lit  le  contrat signé  on peut  douter  de  ses compétences  de  négociateur....

Dormez bien et  bonjour  chez  vous

mardi 29 mai 2018

Et la boulangerie ?

Le  Village  a eu les  honneurs de  la  presse, un buzz  incroyable  pour  un  plafond qui s'effondre, un  buzz que  le  le maire  du Village  malgré  tous  ses  efforts  n'a  jamais atteint.
La  pluie   a  fait  s'effondrer les  faux  plafonds du premier étage du collège  au niveau de  la  mezzanine.
Ce  sont  les  salles  de  mathématiques qui sont situées  à côté de  l'endroit  où la  pluie  a  déferlé, certains  anciens  élèves  y verront  peut-être  une  revanche.
Hélas, il n'était plus possible pour les collégiens de se précipiter à la boulangerie toute proche pour acheter des friandises pour se  réconforter, elle n'existe plus , c'est l'Esprit Village.

Dormez bien et  bonjour chez  vous

vendredi 11 mai 2018

Mansart à tout prix. Mai 68 au Village

L'épidémie  continue,  pire  que  la  varicelle, voici  un  nouveau bouton avant  et  après:


       Comme  l'objectif  est  d'obtenir  de la  hauteur  sous  plafond  sur  le  deuxième  niveau et  que  la  construction d'origine  ne  prévoyait  pas  cette  option,  on  arrive  à des proportions de construction  à l'esthétisme  douteux.
      Nous  ne  pouvions  pas  passer à  côté  des  commémorations  du  cinquantenaire  de  mai  68.
En France,  nous  sommes  très  friands de célébrations et parfois  on assiste  à une  véritable  relecture  de  l'histoire: les  quatre  dernières  communes  communistes  des Hauts  de Seine  ont  célébré  le  cinquantenaire  de  mai   68  comme  il se  doit  à  grand coup de  rencontres citoyennes et expositions.
       A Nanterre, Gennevilliers , Malakoff  et  Bagneux  même  combat.
 Les  étudiants  se sont  même fendus pour  imiter  leurs  aînés  de  quelques  occupations d'universités (les  syndicats  étudiants   pensaient  raviver  la  flamme de la  révolte).
Qui se  souvient  que  le  Parti communiste et  la  CGT  à  cette  époque  voyaient  d'un  très  mauvais  œil  la  révolte  étudiante ? Lors  des accords  de  Grenelle, c'est   André  Bergeron secrétaire  général  de  Force  Ouvrière( qui  n'était  pas  à  l'époque  une  cellule  trotskyste mais  un syndicat  très  modéré  ) qui  remporte le  jackpot avec un  SMIC(SMIG)  à  3 Francs  (0,40 € de  l'heure)
  Au  Village,  il  y eu même une  manif  comme  le  montrent  les  clichés  ci-dessous:

Avenue  du Général de  Gaulle
Pénurie  d'essence  Avenue  de  la République 
Ces  photos  proviennent  de ce  site 
Il faudra attendre  40 ans  pour  qu'il y ait  une  nouvelle  manif au Village 

Le  maire  du  Village  ne  pourra  pas  nous  raconter  son  mai 68 comme l'avait  fait  François Fillon ( une  histoire  sûrement un  peu  rêvée) , car  il  n'avait  que  4 ans à  l'époque .


Dormez  bien et  bonjour chez  vous