INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

mercredi 6 décembre 2017

Jean d'O au Village

          Jean d'Ormesson s'était déplacé jusqu'au Village pour inaugurer en  2008  le nouveau collège qui devait porter le nom de Kléber Haedens .
Voici un de nos anciens posts revisité  avec en prime la vidéo du discours de Jean d'Ormesson et  une  vidéo de  la  manifestation des opposants  au nom du  collège.

         
C'est le livre  que  le maire  du  Village voulait  offrir  aux élèves  entrant en sixième au collège, collège   dont  il aurait  tant  voulu qu' il portât  le  nom de l'auteur. Une  histoire  de la  littérature  française plutôt partisane  écrite  par  un proche  de  l'Action Française.C'est aussi le  livre  qu'un  conseiller  municipal d'opposition trouvait lui  trop ardu  pour  des  élèves de   sixième et  qui conseilla  au  maire  de  l'offrir plutôt  aux élèves  de  quatrième. 


           En  présence  du commandeur Jean d'Ormesson  accueilli avec  beaucoup de  salamalecs  par  le  maire du  Village, l'inauguration eu bien  lieu, mais  peu après avec  les remous provoqués par  ce  choix  le  collège  fut  débaptisé et  réduit  à s'appeler simplement " Champs Philippe ".
Ce fut  l'occasion pour  le maire du Village de  traiter de sots  ceux  qui s'étaient  opposés à sa volonté,  mais  de toute  façon, si vous n'êtes pas d'accord  avec le maire du Village, vous rentrez  d'office dans la catégorie  "sot"et  s'il n'est  pas  d'accord  avec  vous  vous  rentrez  dans  la  catégorie  "coucou".
Cette plaque  est  désormais  un collector:



Dormez bien et bonjour chez vous