INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

dimanche 21 mai 2017

Faire du neuf avec du vieux ou pas.


Ce chantier commencé  en  2013  par  une  démolition partielle  qui devint  rapidement  totale,  fait  partie  des  deux projets  en début de la  rue  médéric, nous  reparlerons  de l'autre  projet  sur  le  site  de  l'usine  Chimicolor   qui  n'en finit  pas de  s'éterniser . Ce pavillon au coin de la  rue  médéric et de la rue  Auguste  Buisson  devait  au départ  utiliser les  pans  de  la  construction initiale mais  il en  fût tout  autre si on suit  le  film des  clichés.






             Le  Village  est  en  pleine  fièvre  électorale, pas  moins  de  18  candidats  pour les  législatives.
La  soeur  du Maire  du  Village  sera  la  suppléante  du  djeun  Spiri  (LR) dont  le  maire  du village  aurait  tant  voulu la  place ; mais  le  patriarche Kossowski en décida  autrement  (il  avait  mal  vécu  que jadis  le  maire  du  Village ait  tenté  de se faire  investir  et  de lui piquer  sa  place  de  député ).
Parmi les candidats  nous  retrouvons Grégoire  François  Dainville qui  est le  candidat  de  577  pour  la  France  alors  que  Jean  Florent  Campion  était le  candidat  annoncé  dès  décembre .
Partageant la même vision de la politique que 577 pour la France selon laquelle « La politique n’est pas un métier », Grégoire FRANÇOIS-DAINVILLE est convaincu que « seule une nouvelle génération de responsables politiques, courageux, désintéressés, issus de la société civile, de la vie réelle, pourra porter les réformes profondes dont la France a besoin ».
« La France a besoin d’hommes et de femmes ancrés dans la vraie vie ».....

Nous  avons  retrouvé  cette  photo du  candidat   prise  devant  la  mairie de  Village

Dormez bien et  bonjour  chez  vous