INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

jeudi 12 janvier 2017

Cérémonie des voeux



La  cérémonie  des voeux aux  "personnalités" plus communément  appelée "Vœux du maire" reprend ses  droits  cette  année . Le   Théâtre de La Garenne sera   transformé pour  l'occasion  en mode   salle de  réception , l'ambiance sera peut-être  moins  détendue  et bon enfant que  les  années  précédentes. 
La  défaite  du  petit  Nicolas  à  la  primaire  des  Républicains  a  bouleversé les  alliances  , chacun  (le  Maire  du  Village n'étant  pas  en  reste)   essayant  de  se  frayer  une  place  auprès   du potentiel présidentiable.
Qui sera  là ? 
 Isabelle Caullery  bien sûr,  toujours très proche du maire 
Patrick Devedjian  le  roi de  la  carabistouilles ?
Les  Balkany  viendront-ils  ? 

Le  canonique  Jacques  Kossowski sera-t-il de  la  fête ?  Lui  qui avait  soupçonné  le   maire  du  Village  de  vouloir  lui piquer  sa  place de  député .
Reste  un mystère:  François  ( pas  le  pape ) sera-t-il là ??
En avant  première,  le  discours après  lequel tout ce beau monde se précipitera sur les petits fours et les  boissons.

   
 Une soirée  au   budget  minimal  si on en  croit  l'appel d'offres, voilà qui  rassurera  les  garennois  qui ne  sont  pas  des  personnalités ...
 
Dormez  bien  et  bonjour  chez  vous

dimanche 1 janvier 2017

Bonne année 2017 : Rhin et Danube pas si bleu

Le  Nouvel An  étant  traditionnellement associé  au  concert  du  même  nom  à Vienne,  qui  se  clôture  par le  tout  aussi  traditionnel  Beau Danube  bleu   de  Johann Strauss , voici  deux  vues  de la  place  Rhin et  Danube  à  cinquante  ans  d'intervalle  sur  lesquelles  on reconnait  le  groupe  d'immeubles  des 28, 30 et 32   rue  Léon Maurice  Nordmann  qui  donne également  sur  la  rue  des  Fauvelles.


Les platanes  ont  disparu, remplacés  par  des  jeunes  pousses, la  jardinière  est  plus  petite  et  le  panneau indicateur  de  la  commune en  béton  a  également  disparu, comme  la  départementale  6  aujourd'hui  oubliée.

2017 sera  une année hautement  politique,  le  maire  du  Village  ayant  oublié le  petit  Nicolas  s'est  rapproché  de François  Fillon,  on  verra  si  ses espoirs ministériels  se réaliseront ou s'il devra  attendre  plus  longtemps. Malheureusement  pour le  maire  du  Village,  Valérie  Boyer  qui était  en 2007 ,   secrétaire nationale de l'UMP chargée des politiques de santé publique et  qu'il  évinça  virtuellement  en  se  présentant   en  même  temps comme  correspondant  santé  du  petit  Nicolas est une proche de François Fillon , ce qui ne devrait peut-être pas arranger ses affaires .

 Dans  le  bulletin municipal  d'avril   2016 ,  on  nous  vantait  les  bienfaits  d'Autolib:
Hélas, le  bilan serait  bien  plus  sombre  si on en  croit  le  journal  Libération (lien vers  l'article  complet)
... «Autolib' n’est toujours pas rentable et ne le sera peut-être jamais». Pourtant, depuis 2011, le groupe n’a cessé de promettre chaque année pour l’année suivante la rentabilité de ce que les auteurs décrivent comme le «plus grand service d’autopartage en trace directe avec stations au monde, par le nombre de voitures en service et par le nombre d’abonnés». Rentabilité qui n’est toujours pas là."...
"D’un côté, les abonnements progressent (surtout ceux d’un an) mais de l’autre, le nombre de trajets diminue. Cela alors que Bolloré a fourni davantage de voitures et de stations. Du coup, «la croissance du chiffre d’affaires est avant tout extensive (l’augmentation du nombre de stations et de voitures amène vraisemblablement de nouveaux abonnés) et très peu intensive (les recettes générées par voiture n’augmentent quasiment pas).»""

..."Avec davantage de voitures, et en montant les tarifs au passage, Bolloré aurait dû voir ses recettes croître. C’est le contraire qui se produit : «A deux ans d’écart, et à période comparable, les usagers ont en moyenne quasiment divisé par deux leur fréquence d’usage du service.» Que se passe-t-il ? ....avec la croissance du nombre d’abonnés, cette disponibilité est moins garantie. Le nombre de locations par abonné diminue. «Si cette tendance perdure, elle pourrait constituer un véritable "plafond de verre" empêchant le service d’atteindre l’équilibre financier»...
Le  Village  devra--il  finir  par  subventionner  le  groupe  Bolloré  pour qu'Autolib continue  ?
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous