INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

mercredi 9 juillet 2014

Partez en vacances, le maire du Village et ses amis s'occupent de tout

A une  époque  où tout  garennois   pourrait  espérer trouver sur  le  site  de  la  ville le  procès  verbal du dernier  conseil  municipal  ( 29 juin) quelques  jours après,  il vaut  mieux aller lire  l'affichage   à la  mairie
.On y découvre des  choses  intéressantes
L'ilôt  Pointe  Foch  ( Maitre Kanter, le  restaurant Le  Coq   et les  pavillons qui sont  adjacents à ce  dernier restaurant, font  l'objet  d'un  projet  immobilier, qui s'inscrit  dans  la  continuité du bétonnage  de  la  place de  Belgique  que nos élus  de  la  majorité nous  présentent  comme  l'affirmation de  la  Place  de Belgique  comme  quartier  d'affaires .
Fort  de  ses  72% de  voix aux dernières  élections,  le maire  du Village  et  son équipe  de castors  ont  les  mains  libres  et le  pompon c'est  que  pour  effectuer des  recours, les  habitants des  parcelles  concernées n'ont  que  deux  mois  à partir de  la  date  de l'affichage.
Quelle idée  géniale  au  moment  où les garennois  vont partir en vacances !
L'agence  Pauwels  serait  à l'origine  du  projet, et  ferait  monter  les  prix  d'achat  depuis  le  départ de  Maître  Kanter, afin de  s'assurer toutes  les  parcelles afin de  pouvoir  construire "haut ".
Elisez moi , vous  verrez  après.

Dormez bien et  bonjour chez  vous 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire