INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

mardi 26 avril 2016

Changement de destination

Un pavillon   situé  rue Rhin et  Danube en  pierre de  taille  avec des  chaînages  d'angle  et des  entourages  de  fenêtres  en  briques de  parement. Sur  la façade,des  consoles  en bois  soutiennent  l'avancée  du toit. 
Côté  ouest,  une  extension  qui  a  été  plusieurs  fois  modifiée, la  dernière  extension  renferme un escalier  qui  distribue  les  étages . Désormais   l' immeuble  abrite  un  lycée  professionnel, privé  hors  contrat  :  "  l' École  du  service  à  la  personne" ( dont  le  site  Famille  chrétienne  fait  l'éloge  ) et dont l' aumônerie catholique est confiée à la prélature de l’Opus Dei (  Quelques  informations  concernant  l'opus dei pour  se  rafraîchir  la  mémoire)


Dormez bien et  bonjour chez  vous

2 commentaires:

  1. SI je puis me permettre il ne s'agit pas d'un immeuble mais d'une maison. Construite au XIXeme siècle comme maison de campagne d'un banquier parisien, elle a bénéficié d'une rénovation complète il ya une dizaine d'années. Les décors intérieurs d'inspiration Napoléon 3 mériterait un classement. Ils ont été conservés à la fois lors de la rénovation, mais également lors de la transformation en Lycée professionnel.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour l'information, nous modifions le texte mais sommes aussi preneur de tous clichés de l'intérieur pour alimenter un nouveau post.

    RépondreSupprimer