INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

dimanche 2 octobre 2016

Savez-vous qu'au Village,vous habitez peut-être dans un ancien taudis rénové

Au Village,  on  ne  sait  pas  toujours  ce qu'il y avait  à  la  place  du  bâtiment  dans  lequel  on  vit.
Beaucoup de  particuliers,  ont  modifié  des  pavillons atteints par  la  fièvre " Mansart"    et  les  agents immobiliers garennois ont  toujours  été  à  l'affût  d'opérations  juteuses.
Ce  joli  petit  immeuble de l'avenue  Foch  aux  allures  de  loft:




ressemblait  il y a  quelques  années  à  çà:


Le  taudis  sur  la  droite  a  été  conservé  et  rénové ,  le  garage  a  été  abattu  et dans  l'arrière  cour  un  bâtiment  a  été  construit.

Les  services  de  l'urbanisme   ont  toujours  été  bienveillants  avec  les  projets  des agents  immobiliers  garennois sauf  peut-être  une  fois, pour  le  loft  de  la   rue  Sartoris  en  2007,  lorsque  le  maire  du Village  stoppa  le  projet parce que des fenêtres avaient été ouvertes sur les limites mitoyennes  et  pérorait :

                      "Il n'y a pas de place à La Garenne-Colombes pour les bandits immobiliers"

Aujourd'hui  ce  loft  est  construit,  vendu  et  occupé.
Au Village, le  maire semble  avoir  opté  pour le baise-en-ville , tout  occupé  qu'il  est  par  son  soutien au  petit  Nicolas. Les primaires  approchent,  et même  les bobos de  gauche si vertueux  seraient  prêts  à  aller  voter pour  Juppé et signer  leur  déclaration sur  l'honneur. Quant au  Front  National, eux, ils  sont   aussi prêts  à  aller  voter  pour  Sarkozy,  car  dans  l'hypothèse  ou  leur  candidate  serait  au  second  tour,  Sarkozy  agirait  comme  repoussoir au  front "républicain" et.  permettrait  peut-être  son élection.

C'est  Clochemerle , mais  ce  qu'il  faut  savoir  , c'est  que  même  s'il  n'était  pas  choisi  aux  primaires le  petit  Nicolas  ferait  cavalier seul (  le  seul  moyen d'échapper à  la  justice) , le  maire  du  Village  "orateur  national chargé  de  la  santé"( quel titre) auprès  du  petit  Nicolas ignorerait-il  ce scenario ?
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire