INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

mercredi 16 novembre 2016

Square Guy Mocquet

 Le  maire  du Village  qui  avait  été  si  présent médiatiquement après  les  attentats  du  13  novembre
ne s'est fendu que d'un petit tweet où il défendait le leader de son groupe de rock favori.
 Mais, le maire du Village, courtisan dévoué du petit Nicolas est  en  pleine  campagne  pour  les  primaires.  Depuis  les  révélations  de  Ziad  Takkiedine,  le  petit  Nicolas a du  plomb dans  l'aile  et au Village,  les  faux vrais  HLM de  la  Rue  Voltaire  situés  au 1,3, 7, 9 (voir  l'article) feront  peut-être  reparler  d'eux.


Après  l'échec  de  Nicolas  Sarlozy,  comme  il  sera  définitivement   hors  course,  le  maire  du  Village  prépare  déjà  sa  reconversion ,  peut  être  en  Nicolas  le  jardinier.

On a  peine  à  y  croire  lorsqu'on  voit  les  transformations  du  square Guy Mocquet  avant  rénovation, mieux que  le  Roundup. 










 Des  clichés  de la  démolition avant  rénovation





Seuls  les  érables  sycomores qui  sont du  côté  du  terrain de  boules  semblent  devoir  être  épargnés.


Un rappel de  l'éditorial du  maire  du  Village dans  le  bulletin  municipal:

Bref, chaque fois qu'une occasion se présentait, nous la saisissions pour agrandir les espaces existants ou pour en créer de nouveaux. Les promoteurs sont nombreux à avoir dû passer par nos fourches caudines et devoir nous céder des espaces qu'ils comptaient pouvoir construire... Chaque fois, j'ai essayé de rénover ces endroits en respectant l'histoire et le petit goût de nostalgie qui fait le piment de ces endroits.
Dans le quartier des Vallées, le square Guy-Mocquet vit une existence paisible. Ce jardin est un de mes préférés. Il y règne une ambiance surannée avec sa fontaine, sa petite piste circulaire et la cohabitation des boulistes et des enfants. Bref, j'aime cet endroit, car le temps semble s'y être arrêté. Mais le square Guy-Mocquet a vieilli. Nous allons le rénover.
Au plan technique, nous allons poser de nouveaux jeux, pour les 4-12 ans et les 1-4 ans. Ils répondront aux critères modernes de sécurité avec la création de sol souple et de petites clôtures. J'ai veillé à leur esthétique (même si j'avoue parfois être dérouté par ce que les fabricants nous proposent). Les espaces végétalisés seront réaménagés en obéissant à deux principes que je fais appliquer désormais systématiquement à La Garenne.
Le premier principe, que je m'efforce d'appliquer depuis ma première élection, est qu'aucun arbre ne devra être arraché (à moins qu'il ne soit malade ou très misérable). ... Les arbres existants sont des trésors en cela qu'ils ont grandi pendant des années et que les abattre revient à annuler ce temps précieux. Le temps, lui, ne se replante pas.
Le second principe n'est appliqué que plus récemment à La Garenne. Dans chaque square, j'ai demandé qu'on plante des arbres fruitiers. Pourquoi ? Parce que je veux être certain que les enfants de La Garenne qui n'ont pas la chance de connaître la campagne sachent que les pommes et les cerises ne poussent pas dans des bouteilles ou des yoghourts...

....Enfin, une ruche sera installée. Il s'agit là aussi d'une décision que nous étendrons à d'autres squares, comme pour les arbres fruitiers. Là aussi, il s'agit de montrer des abeilles aux enfants, pour qu'ils apprennent le rôle important qu’elles jouent dans notre environnement. Avec un peu de chance, nous aurons aussi du miel...
Alors  là  c'est  le  grand  plantage , car  en  voulant  se  la  jouer  Ecolo-bobo, parc  pédagogique  pour  enfants  avec  ruche pour  accuiellir  nos  amies  les abeilles,   le  maire  du  Village  a  tout  faux (voir  ce  site )
....Nous avions enfin étudié la création d'un parking souterrain sous le square. Mais, outre des accès un peu difficiles, qui auraient rendu l'ouvrage hors de prix, la réalisation d'un tel parking aurait nécessité qu'aucun arbre de haute tige ne soit planté. Et il aurait nécessité l'arrachage de la totalité de l'existant. Ce que nous ne voulions absolument pas. La vie des squares et des arbres est aussi celle de nos villes. Ils font notre quotidien et nos souvenirs.
Au  conseil  municipal du 28 Avril  2014   on  parlait  du Square Cambon-Guy Mocquet .


Alors après  çà  on  est  mort  de  rire ,  la  vie  d'un  fruitier  est  d'environ  quinze  ans  ou  moins, les  premières  années  demandent  beaucoup d'attention,  quant  aux  feuillus,  c'est  beaucoup plus  d'années.
Il existe  cependant  des arbres  à  croissance immédiate  comme  celui qui se  trouve  près  de  la  gare  des  Vallées.
Une  solution  rapide aux  problèmes  de reboisement.


Dormez bien et  bonjour  chez  vous




























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire