INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

lundi 1 janvier 2018

Bonne année 2018- Une citrouille devenue carrosse

Le retour  du  passé  vous  souhaite  une  bonne  et  heureuse  année  2018 et  vous  propose un  petit  conte en  images  pour  les  fêtes, l'histoire  d'une  petite  rénovation :
 Dans  un  Village  déserté  entre  Noël et  le  jour  de  l'an, nos  lecteurs  pourront  se promener  et  retrouver facilement  où se  trouve  ce  nouveau  pavillon.



 Pour  la  nouvelle  année,le  maire  du  Village  offre  un  superbe  cadeau  aux  garennois  en  plus  du  forfait  de  post  stationnement  à 30 € ( 23  € avec paiement  dans  les  cinq jours) 1000 places  de  stationnement  payant  supplémentaires ( soit  une  augmentation de de 72 %)  avec  des arguments  pour  le  moins  fallacieux: 
De nouvelles places de stationnement payant
En même temps que cette réforme, la Ville met en place une extension du stationnement payant, afin de fluidifier la rotation des véhicules et permettre aux Garennois de stationner plus facilement. Ainsi, 1 000 places de stationnement payant supplémentaires vont être créées en plus des 1 400 déjà existantes. Deux zones de stationnement resteront en vigueur : une de courte durée (jusqu’à 2 heures 30) et une de longue durée (jusqu’à 8h30), en fonction des rues.
Rappelons que le stationnement à La Garenne-Colombes est limité à 24 heures sur une même place et que le stationnement n’est payant que sur les places prévues à cet effet :
- en zone courte durée, du lundi au samedi inclus, de 9h30 à 12h30 et de 14 à 19 heures.
- en zone longue durée, du lundi au vendredi inclus, de 9h30 à 12h30 et de 14 à 19 heures.

Au 5 février 2018 :
- le stationnement va devenir payant en longue durée, avenue Joffre, avenue du Général-Leclerc, rue du Moulin-de-Bailly, rue Pierre-Brossolette, rue Raymond-Ridel, rue Jean-Bonal, rue du Transvaal, rue Noël-Pons, rue Cambon, rue du Renard.


Un beau  cadeau  fait  également   par  une  municipalité  incompétente au délégataire  de  service  public chargé  de la  construction du  parking  place  de  la Liberté  qui,  dans  son contrat   gère    également  le  stationnement  en  surface.

Dormez  bien  et  bonjour  chez  vous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire