INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

lundi 24 février 2014

Visages et publicités d'hier:

The "candidat  communiste"  garennois pendant  des  années, celui dont   Max Catrin craignait l'aisance et  les  interventions  tout  comme  son dauphin ,  le  maire actuel du Village  .
Formé  à l'école  du parti, il a  quitté le  conseil municipal mais  eût  le  courage  de  refuser  l'exemplaire  de  l'Histoire  de  la  littérature  française  du pochetron Kléber  Haedens  que  le  maire  du Village  avait  offert  à tous  les  conseillers  municipaux  au motif  qu'il n'avait  jamais  accepté un cadeau quel qu'il soit en tant  que  conseiller  municipal.  Cela  aurait  pu être  une  belle  sortie s'il ne  l'avait  pas accompagnée  de  cet avis quant  à l'opportunité  de  donner  un exemplaire de  l'histoire  de  la  littérature  française  du  pochetron Kléber Haedens à chaque  élève entrant  en sixième  au collège, suggérant  au maire  du Village de  donner  cet  exemplaire  plutôt  aux élèves  de  4ème .....car  en  sixième  c'était  un peu tôt (PV du conseil municipal de  janvier 2008)
En attendant  le  comitié  de  soutien du maire  du Village  est  présidé par  Yves  Perrée que  l'on voit  sur  la  photo,  et Sophie  de  Mareuil  organisatrice  d'happening garennois  comme  le  Flash mob  du 5 mai  2012. A quand  un  Harlem shake  pour  pimenter  la  campagne  du maire  du Village ?
Dormez bien et  bonjour  chez  vous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire