INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

dimanche 29 juin 2014

Touche pas à mon curé




 Voici la  correction de  la  dictée
Les aborigènes du Village répètent  à l'envi qu'il fait  bon y vivre  même  si  les prix exorbitants  de  l'immobilier ont fait  que  pour certains,  vivre  au  village  était  désormais  exclu, les  loyers  que  les propriétaires  ont  augmenté sont  devenus trop  dissuasifs. Beaucoup de  pavillons  ont  disparu , il est  désormais impossible  de  trouver  un plain  pied  au Village  et  le  quartier  des  Champs  Philippe  avec  ses  immeubles  haussmanniens a des allures de faubourg de la capitale.
 Mais  pas   de  dilemme  au Village, le  maire est  convaincant, convainquant  72  pour cent des  garennois  de  le réélire, peut-être espère-t-il avec ce score  être porté sur  les  fonts  baptismaux de  l'histoire .Seuls  quelques  opposants  combatifs s'étaient  manifestés pour dénoncer le  choix du nom du collège, mais  le premier anesthésiste du Village avait  diagnostiqué  une  imbécillité chronique.
Bien qu'il  partît en Afghanistan et avait même voulu  prendre  les  armes  pour  aller en Libye  ou en Syrie , certains    le prennent  pour  polichinelle au regard de la  quantité de  communiqués  de  presse  qu'il a  commis  pendant  son premier  mandat  européeen . 


Dès que  nous  évoquions le  curé  du Village,nous recevions  beaucoup de  commentaires  .  Pour la  Saint  Pierre, fête de celui qui  possède  les  clés ,  un petit  florilège des  commentaires nombreux   reçus   ainsi que  nos  réponses:
à propos de  ce  post
  • noir au lieu du violet pour les obsèques  .Et bien j'ai assisté à des obsèques samedi et notre curé avait bien la chasuble violette  Encore une rumeur ???
La  rédaction : Depuis  quand  enterre-t-on  le  samedi jour  de  marché  ? 

  • Vous auriez préféré que les responsables pour la communion se fichent pas mal de l'avis de l'enfant ? Et si l'avis ne leur était pas demandé, vous auriez critiqué parce que des inscriptions seraient prises sans le consentement des enfants. Pourquoi ne postulez-vous pas au poste bénévole de responsabilité ? Ainsi on serait curieux de voir comment vous vous y prendrez. Ceux qui s'investissent au caté ou à la communion sont des bénévoles, et qui dit bénévole, dit pas aussi nombreux que d'enfants inscrits. Quant au passage que vous évoquer de Luc sur les enfants que l'on doit laisser aller à Jésus, je ne crois pas qu'il s'agissait du conservatoire. Est-ce qu'à Bercy serait toléré des chants chrétien ? Posez-vous la question et vous comprendrez alors la position de l'abbé.
"Laissez venir à moi les enfants" disait Jésus dans Luc, j'espère que vous ferez partis des enfants qui irons à Jésus.
 Notre  réponse:
Vous n'avez pas été censuré .
Votre dernier commentaire a été supprimé puisque l'information était erronée et que nous l' avons supprimée . Nous ne publions que des informations vérifiées, hélas sur les catéchèses notre source n'était pas fiable. Continuez de nous lire .

Cette  information  perdurant , nos  informations  n'étaient  pas  si erronées 


A propos  de  celui -ci
  • Ce n'est pas le père Le Quellec qui a remit la messe en latin au gout du jour mais plutôt des paroissiens qui en ont fait la demande (voir l'article du parisien : http://www.leparisien.fr/bois-colombes-92270/une-deuxieme-messe-en-latin-a-partir-de-demain-15-11-2008-309923.php).Pour les paroissiens "en exil" vous devriez approfondir le sujet car il y a une messe le dimanche à 11 H et à 18 H plus des messes en semaine. En tout cas, la liberté d'expression n'est pas de mise sur votre blog puisque mes commentaires ne sont pas publiés.
Notre  réponse:

@ Syl20 Nous n'avons pas la même lecture de l'article, qu'il s'agisse d'une demande, certes cela est vrai, mais il faut rameuter des fidèles d'autres paroisses pour faire le plein. Quant à l'exil des paroissiens il est bien réel , le dernier curé a fait fuir de nombreux paroissiens ,on se retrouve ainsi entre gens de bonne compagnie. Exit Deuil et espérance , exit certains couples pour l'accompagnement au mariage, on veut du sang neuf mais mais dans la ligne du curé.. Merci de vos interventions.
  • C'est l’Évêque qui avait demandé que des messes soient dites selon le rite extraordinaire dans 3 églises du diocèse. L'Evêque à demandé que l'église Saint Urbain soit l'un de ces 3 lieux. Donc, par obéissance, le père Le Quellec a accepté. 
Rendons donc à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. La messe en latin n’est pas dite uniquement pour les paroissiens de La Garenne, mais elle recouvre tout notre secteur diocésain.
En tout cas, sur notre paroisse, ceux qui allaient souvent à la messe en latin, sont maintenant de plus en plus souvent aux messes ordinaires.
En ce qui concerne les exilés de la paroisse, c'est bien parce qu'ils veulent s'exiler parce qu'on ne va pas à la messe pour le curé mais pour Dieu.


Notre  réponse:  
Merci de votre réponse, beaucoup d'exilés seront ravis d'apprendre que si l'on s'exile c'est parce qu'on le veut bien... 

 A propos de celui-ci :

  • Monsieur,
Je vous signale à nouveau que les femmes n’ont pas été exclues de la catéchèse puisque qu’elles sont au nombre de 27 (mercredi et samedi cumulés). D’ailleurs je vous attends un mercredi matin pour que vous puissiez constater que les femmes y sont toujours. Faite donc moi signe afin de le constater ensemble.
Je constate qu’entre le 22 et 23 mars vous n’avez rien publié sur votre blog DONC vous deviez être sûrement présent sur l’une des 4 listes qui se sont présentées aux élections municipales 2014 à La Garenne Colombes…
C’est très facile de se cacher derrière un ordinateur et, de juger les gens sans les connaître. C’est digne de l’Inquisition par moment … Les gens ont le droit de penser différemment il n’y a pas à juger. Qui suis-je si je mets à juger les gens parce qu’ils ne pensent pas comme moi… Je n’ai pas à me permettre de juger les gens qui ne pensent pas comme moi.
Cordialement
  
Notre  réponse:  

 Certes, si toutes les femmes n'ont pas été exclues de la catéchèse, il n'en reste pas moins qu'un grand coup de balai a été donné ( deuil et espérance, préparation au mariage). Si nous n'avons rien publié entre le 22 et le 23 mars avec un contenu politique c'est que la loi l'interdit.
Libre à vous de penser que notre équipe est constitué d'inquisiteurs, mais nous ne jugeons personne et nous contentons de rapporter des faits avérés dont nous avons connaissance par les garennois et de donner un avis .



 A propos de  ce dernier  post 

  • « l’immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement changé cette place en carrefour » dites vous!! Il y a plus de 20 ans j’y passais en voiture pour mon travail qui me menait jusqu’à Houille : elle a toujours été un carrefour, et des plus pénibles pour l’automobiliste; pas aussi bucolique que vous semblez le dire. Et puis, en comparant vos 2 photos, le projet et la réalisation en cours, on ne voit pas de différence, sauf la couleur des vitres, et la troisième vue est prise sous un angle totalement différent: n’êtes vous pas en train de vouloir manipuler le lecteur??
Même chose par rapport à votre discours, disons baigné de la naïveté de ceux qui ignorent tout de la foi en la personne du Christ, qui traite les chrétiens comme s’ils ne faisaient que de répéter des leçons apprises.
Evitez de parler de ce que vous ne connaissez pas, ou ne répétez pas naïvement ce que tous les athées divulguent à plaisir. Si vous voulez un dialogue constructif, allez plutôt voir l’abbé Dedieu, à visage découvert, il ne vous tirera pas dans le dos. »


Notre  réponse

Vous avez dit manipulation, non il s'agit de lignes de fuite, dans le projet de la municipalité la perspective réduisait la véritable hauteur de l'édifice ( 38 mètres ) mensonge par omission ou acte délibéré.
Quand on adresse un quelconque reproche aux catholiques traditionalistes garennois , leur réponse est toujours la même , on ignore tout de la foi, on est un mécréant, ou on parle de ce que l'on connaît pas . Quand au dialogue possible avec l'abbé Dedieu ,il semble que certains aient renoncé et aient choisi de changer de paroisse . Qui êtes vous donc pour vouloir juger de la foi de quelqu'un ? le mépris avec lequel vous traitez les athées ( je pense que vous vouliez dire anticléricaux) est bien loin des valeurs chrétiennes, il me semble qu'un athée pour un chrétien est une personne qui n'a pas encore été touché par la grâce ( pensez à Raymond Aron) 


Et  sur  ce  dernier  post  
le  commentateur  nous  affirmait  que  sa  femme  avait  celebré  la  communion,  le  11 mai  , nous  ne  l'avons  pas publié.

Nous  avions pensé  aussi  à cette  affiche avant  les  vacances  que nous n'avons finalement pas retenue:


Dormez  bien et  bonjour  chez  vous 

3 commentaires:

  1. Je n'ai jamais dit que ma femme avait donné la communion puisqu'elle ne l'a jamais donné, j'ai dit que des femmes l'avaient déjà donné. Nuance.

    Rédaction, vous dites :

    Quand on adresse un quelconque reproche aux catholiques traditionalistes...
    Ce qui est curieux c'est que lorsqu'on vous répond et que l'on ne le fait pas dans votre sens, nous sommes taxé de traditionnalistes. Sachez que nous n'allons pas à la messe extraodinaire mais bien aux messes ordinaires. Nous sommes toujours des cathos tradi ?

    La rédaction : Depuis quand enterre-t-on le samedi jour de marché ?

    Parce qu'il y a marché le samedi les gens doivent attendre pour mourir ? Ne mourez pas maintenant brave gens, attendez que le marché passe on pourra penser à votre enterrement ensuite. Non mais la rédaction, vous êtes sérieux dans vos réponses ou bien vous cherchez juste la petite bête ? En attendant elle vous monte à la tête cette petite bête, vous êtes obnibulé par le curé et ce qui s'y passe à la paroisse, j'espère que vous arrivez à trouvez d'autres plaisirs ailleurs, sinon je ne peux que vous plaindre.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai jamais dit que ma femme avait donné la communion puisqu'elle ne l'a jamais donné, j'ai dit que des femmes l'avaient déjà donné. Nuance.

    Rédaction, vous dites :

    Quand on adresse un quelconque reproche aux catholiques traditionalistes...
    Ce qui est curieux c'est que lorsqu'on vous répond et que l'on ne le fait pas dans votre sens, nous sommes taxé de traditionnalistes. Sachez que nous n'allons pas à la messe extraodinaire mais bien aux messes ordinaires. Nous sommes toujours des cathos tradi ?

    La rédaction : Depuis quand enterre-t-on le samedi jour de marché ?

    Parce qu'il y a marché le samedi les gens doivent attendre pour mourir ? Ne mourez pas maintenant brave gens, attendez que le marché passe on pourra penser à votre enterrement ensuite. Non mais la rédaction, vous êtes sérieux dans vos réponses ou bien vous cherchez juste la petite bête ? En attendant elle vous monte à la tête cette petite bête, vous êtes obnibulé par le curé et ce qui s'y passe à la paroisse, j'espère que vous arrivez à trouvez d'autres plaisirs ailleurs, sinon je ne peux que vous plaindre.

    RépondreSupprimer