INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

jeudi 13 novembre 2014

Vendu





La  maison des  Molunes avec  la  Chapelle  de  Cariche  a  été  vendue par  la  paroisse, de quoi flanquer  le  bourdon aux garennois  quinqua  ou sexa  qui  l'avaient  fréquentée lorsqu'elle  accueillait les  colonies  de vacances  de  la  Paroisse Saint  Urbain. La  colonie  n'était  pas  mixte  et les  équipes d'enfants  portaient  des  noms  de  saints. Chaque  fin de  séjour  était  marquée  par  la projection d'un film en  16 mm . Certains  se rappelleront la  grande  réserve  d'eau en  béton ,  les douches  froides et les  matchs de  foot  effrénés  dans  la  partie plate  du terrain.
Peu utilisée après la l'abandon des  colonies  de vacances, elle  accueillait  parfois  des  garennois  en villégiature et était  maintenue  en état par des  bénévoles.
 Une  rentrée  d'argent  bienvenue avec les rénovations  souhaitées  par  le  curé  du Village au centre  paroissial. Nous  restons  persuadés que  beaucoup de paroissiens  ou d'ex paroissiens pensent que le curé du Village devrait être renvoyé "à la  maison mère  au terminus des  prétentieux" après   avoir  récuré  la  Paroisse comme  il l'a  fait .
Le  maire  du Village,  lui  poursuit  l'acquisition de  terrains par  la  commune pour  son extension vers l'ouest , de nouveaux immeubles vont se dresser après  La résidence  Verte et, côté  Champs  Philippe , les  permis  de  démolir fleurissent. Notre inquiétude  reste  le  devenir de la  rue Pasteur, des  ateliers  RATP , et des terrains  Peugeot, des  parcelles qui attirent irrésistiblement  nos  castors.


Voir  notre  post  ancien

Avec  cette  frénésie immobilière  le  maire  du  Village  sera  peut-être  lui aussi renvoyé "à la  maison mère  au terminus des  prétentieux" par  un quidam aux dents  acérées, tout comme son prédécesseur  après  trois  mandats.
Dormez bien et  bonjour  chez  vous



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire