INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

mercredi 27 mai 2015

Les trois passerelles



Trois  passerelles  enjambent  les  voies de  chemin de  fer.La  première  est celle de  la  gare  de  La  Garenne . D'abord  située  dans  la  partie  est  de  la  gare, l'escalier  débouchait au niveau  des  portillons de  sortie  actuels. Il reste  encore  une  trace  de  l'ancienne passerelle, l'entrée  côté  colombes  qui se  situait  au  nouveau de  l'actuel garage  à vélos.





Sur  cette  ; photo des  années  soixante,  une  rame  standard  à  droite  et  des wagons à deux  étages tracté par  une  locomotive  à vapeur  Mikado.
Aujourd'hui la  passerelle  a été  déplacée :

La deuxième passerelle se situe Avenue  du Général Leclerc:Initialement en fonte, elle était le dernier lien du quartier de La petite Garenne rattaché à Colombes avec La garenne Colombes. Elle fût bétonnée après la guerre de 39-45 , eut droit également en 1967 à ses marches supplémentaires et à son grillage de protection lors de l'électrification de la ligne Paris Mantes. Terrain de jeux des enfants dans les années soixante, qui se jetaient dans les fumées des dernières locomotives à vapeur et descendaient sur les rampes des escaliers, elle demeure un passage très emprunté par les habitants de Colombes, les jours de marché.




Initialement  en fonte, elle  était  le  dernier  lien  du quartier  de  La  petite  Garenne   rattaché  à Colombes  avec  La  garenne  Colombes.  Elle  fût  bétonnée après  la  guerre  de  39-45 , eut  droit  également  en  1967  à ses  marches  supplémentaires  et  à son grillage  de  protection  lors  de  l'électrification de  la ligne  Paris  Mantes. Terrain de jeux  des  enfants  dans les  années soixante, qui se  jetaient  dans  les  fumées  des dernières  locomotives  à vapeur  et  descendaient  sur  les  rampes  des escaliers, elle demeure  un  passage   très emprunté  par  les  habitants  de  Colombes, les  jours  de  marché.

La dernière  passerelle est  celle  des Vallées  qui  passait  au dessus  des  deux  tranchées du chemin de  fer.


 

Construite en 1896, elle est détruite  en  1985 et remplacée par la passerelle actuelle  avec  sa partie  aérienne  côté  Colombes  et  sa  partie souterraine côté La Garenne-Colombes. La  partie  souterraine est  parfois  inondée lors  de  fortes  pluies.

Pour  la  fin  2016, un  projet  est  prévu  pour  l'installation de  trois  ascenseurs avec  un meilleur accès  des  personnes  handicapées.

Voici le compte rendu laconique de la réunion du 20 mai concernant les travaux de la nouvelle passerelle des Vallées que nous propose le maire du Village sur son compte twitter :

 Après s'être targué d'être  le  premier maire 2.0, le maire du Village devient le premier maire-140 caractères. !!!
Dormez  bien et  bonjour chez  vous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire