INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

dimanche 11 juin 2017

No man's land ou l'obession d'un professeur de médecine


Le  maire  du Village aura  lui aussi son trou des  Halles.



Le  Chantier  du  parking  a  démarré, les  garennois ont découvert  une  autre  facette de  l'Esprit  Village  si cher  au maire  du Village : tous  les  arbres du  côté  ouest  de  la  place ont  été  abattus.
Rassurons  nous,  ils  seront  remplacés  par  des arbres  en  bacs !!!
Le  maire du  Village  aura réussi  à faire   croire  à  toute  la  population, que ce  parking était  indispensable  et  que  même  les  commerçants  de  la  place  en  rêvaient aussi ...
Une  histoire  qui dure  depuis 8 ans, l'obstination  d'un  maire  incapable  de  reconnaître   ses erreurs  quant au contrat  passé  avec Spie Autocité ( voir notre  post du  27 Avril) , un triste  politicien du  XXème  siècle  qui  croit  que  la  commune dont  il est  maire lui appartient.
 La  circulation ce  samedi était  un véritable  enfer,  la  rue  de  Châteaudun  était  fermée ainsi que  l'extrémité  de  la  rue  Martin Bernard, l' avenue  Foch avait  été  fermée  coté est  pour  que  les  commerçants  du marché  puissent  s'y installer, la  rue  Voltaire  était  un gigantesque  bouchon.
 La  rue  Martin Bernard  bloquée:






Et c'est  parti  pour  trois ans car après  ce  sera  le  coté est de  l'église.
   Nous  ne  sommes  pas  à l'abri des  surprises,  surtout lorsque l'entrepreneur  creusera à  19 mètres;outre  la  fragilité  de  l' église  Saint  Urbain  dont  le  maire  du Village  se  contrefiche, ce sont  les découvertes lorsqu'on mettra  à jour  les  anciens  abris  anti aériens  de la seconde  guerre  mondiale situés  sous  la  place.  Il  faudra  alors un permis  de  démolir, et  les  recours  qu'apprécie  tant  le  maire  du Village  vont pleuvoir.
Avec  la  loi sur la  limitation des  mandats  à  trois  consécutifs, on peut  adapter au Village  la  blagounette  de  François  Hollande : "Juvin ,tu  ne  le  verras plus".
 Le  maire  du Village ne  pourra donc  pas  briguer  un quatrième  mandat, il lui restera qu'à  présenter  sa sœur  comme  maire,  rester  simple  conseiller  municipal et  continuer  de tirer les  ficelles. A  moins  que  les  garennois  soient  effectivement  fatigués de  cette  politique  d'un autre  temps.
Ce  soir  nous  saurons  si  le  djeun  Spiri avait, avec  le  maire  du Village,  le  soutien idéal, ou s'il s'est fait laminer  par  La  République  en  marche. Le  maire du Village  aura  alors  perdu toute crédibilité  auprès  des Républicains ,et  lui qui aime tant "les  tontons  flingueurs",devra peut-être   retourner à la  maison mère  au terminus  des  prétentieux.
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire