INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

jeudi 8 mai 2014

Chateaux en espagne


    Dans  le  bulletin municipal d'avril que  nous  venons  de  recevoir  tout juste dans nos boîtes (mise  en place du conseil municipal oblige), le  maire du Village, sans  doute  grisé  par  sa  victoire, nous  dresse  un catalogue  de  projets  pour les six ans  à venir , si ces promesses  avaient été faites  par  un autre, il se serait  sans  doute  fendu d'un communiqué de  presse  conseillant  au rédacteur  "d'arrêter la  fumette ".
Il nous  promet en autres :
  •   l'extension de  la  ligne  de  métro n° 3 du Pont de  Levallois  jusqu'au Vallées: difficile quand  on sait  que  la  Région a refusé à  Patrick Balkany le  prolongement de cette  ligne  jusqu'à Bécon les  Bruyères  où devrait  se  trouver  la  station de la  ligne  "Grand Paris"
  • l'extension de  la  ligne  de  métro n° 1 de  Grande  Arche  jusqu'aux Champs  Philippe, il existe  déjà deux   stations de  métro fantômes  qui sont   inutilisées et se résument  à un coffrage en béton   sous l'immeuble Élysée Défense et sous le quartier Michelet.Ce prolongement  ferait  double emploi avec  le  tram.

  •  Le  prolongement  de  la ligne  de bus  73 jusqu'aux Vallées avec un détour  par les  Champs  Philippe. Le  bus passerait donc  par la  rue  des Fauvelles , la  rue  Jules  Ferry ( virage  non négociable  par  un bus  ) traverserait  les  Champs  Philippe et  devrait rejoindre  les  Vallées soit via le rond  point de  l'Europe, soit via la  rue  Médéric  . De toute façon, il faudra traverser le carrefour  de  Belgique qui est  est un véritable  point  de  congestion depuis  la  construction de l'immeuble  Foster. 

  • Étendre la  médiathèque comme cela  est promis  signifie  soit l'élever  d'un étage , soit  s'approprier  les  terrains  voisins, ou le parking des  immeubles  rouges.
On nous a annoncé à grand bruit  l'ouverture du marché des Champs Philippe le  jeudi de  15heures  à  20 heures  en  une de  couverture,  il y avait  jadis un marché couvert aux  Champs  Philippe qui fut déserté peu  à  peu par les clients  puis  les commerçants et remplacé par le parc actuel .

Les  garennois  savent  qu'il vaut  mieux  aller au  le  marché du centre, le mercredi  pour ceux qui le  peuvent, car le  samedi  les  étiquettes ont  bien   valsé ; et mettre en couverture du bulletin  l'étal  d'un marchand de  légumes avec   des endives  à 1,95 € le  kg  ou des des tomates ou des  poires   à 2,90 €  le  kg ne  risque  pas d'attirer  le  chaland. Si on décrypte  l'image,  derrière l'étal de  légumes  on  voit  la  poissonnerie du mari d'une  conseillère  municipale, qui se devait d' honorer de sa  présence  le  nouveau marché .


Fort des  72 %  de  voix  obtenues au dernier scrutin municipal, les  conseillers en ont  profité lors  du dernier  conseil  municipal  le  28 avril dernier, pour   augmenter  l'imposition locale de  6 %  en fixant  le  taux  d'imposition  2014  .
Oubliées les belles  promesses.
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire