INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

mercredi 5 février 2014

Chez Rose



Chez  Rose , était une  pâtisserie, mais  aussi un restaurant que les garennois  appréciaient , on s'y retrouvait  pour  les  mariages , les baptêmes, les communions, il y avait une grande salle de réception. La  place  Jean Baillet ( résistant  communiste ) est devenue Rond point  du  Souvenir  Français car  voir  le  nom d'un communiste  donné à  une  place  donnait  des  boutons  à la  municipalité , mais  donner le  nom d'un collaborateur au collège  n'avait  pas trop dérangé la  municipalité actuelle.
 La  banque  HSBC  a pris  la  place  de Rose et  les  garennois  appellent  avec humour, ce  rond  point,   "Rond  point des  banques " 
Au Village,  les  vélos  ne semblent pas les  bienvenus. La  circulation  rue Voltaire  est autorisée à contre sens  pour  les  cyclistes  puisque la vitesse est limitée  à 20 km/h dans  cette  rue, ce  que  semblent  oublier de  nombreux automobilistes.
Mais  la  signalisation est plutôt  confidentielle:

Un panneau comme celui du dessous  serait le  bienvenu:
Le maire  du Village avait  déclaré  qu'il  trouvait  cette circulation à double sens  dangereuse et ne fait visiblement  rien pour la  favoriser ( marquage  au sol avec des  flèches, matérialisation de la  voie  pour  cyclistes  ); pourtant  cela  fonctionne  très  bien ailleurs, au Village préfèrerait-on les  gros  4-4?
Dormez bien et  bonjour chez  vous

1 commentaire:

  1. La façade de "Chez Rose" n'a pas changé. Il ne manque que le nom, remplacé par celui d'une banque. Il est bien loin le temps où mes parents (Simone et Gaston Irles) avaient ce restaurant ! Mon père est mort, ma mère est dans une maison de retraite. Le temps passe beaucoup trop vite !
    Gérard Irles (professeur retraité, Montpellier)

    RépondreSupprimer