INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

lundi 10 mars 2014

Visages et publicités d'hier: Attention, les conseillers municipaux et les maires adjoints de la majorité municipale ont été formés par l'extrême gauche

Pourquoi ce titre ? parce que  déjà en  2008  Jean Pierre Hervo, Isabelle  Juvin -Marleix et d'autres   avaient  investi une  réunion publique  du  Modem.   Christophe Conway était alors candidat et  la  percée  du Modem avec la  vague  Bayrou  semblait  inquiéter  déjà le  maire  du Village.
 Isabelle  Juvin Marleix envoyait force  textos  fébrilement du fond de la  salle et  Jean  Pierre Hervo dans  son complet  crème , debout  monopolisait  la  parole en expliquant  la  politique de la  municipalité. Un véritable  coup d'état. De vraies  méthodes gauchistes que  ne  renierait  pas Droit au Logement.
A l'époque, les  gens  dans  la  salle  étaient  trop polis pour  dire : "Hervo- taisez vous ! "ou "Hervo dégage!"


La semaine  dernière, jeudi,  même spectacle  affligeant , c'était  Jean Philippe  Ballin qui s'y collait à l'intérieur dans  le  rôle  de  Hervo 2008, avec  plus  ou moins  de  bonheur, mais  une  meute  UMP distribuait  ce  tract  à l'entrée:


Pourquoi  la majorité municipale  ne  fait-elle  pas  de  réunions électorales ?
Pourquoi n'y a t-il plus  depuis  longtemps de  vrais  conseils  de  quartiers ?
La majorité municipale  a-t-elle  peur  à ce point d'affronter  les  électeurs ?
Pourquoi mener  ces actions  de  commando guère reluisantes ?
Dormez  bien et  bonjour  chez  vous 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire