INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

vendredi 3 septembre 2010

Le clin d'oeil du vendredi: le bonnet d'âne

Isabelle Juvin-Marleix(maire-adjoint en charge de la voirie) et Jean Pierre Hervo (maire-adjoint en charge des Grands Travaux (sic)) auraient-ils mérité le bonnet d'âne?  Peut-être bien que oui.....
Pourquoi ?
1/Parce qu'ils ont  oublié de dire aux garennois quelle serait l'emprise exacte des 600 places de stationnement  payant en surface concédées à Spie autocite dans le quartier centre-nord. Voici une carte qui vous révèle  où  pourraient se situer ces  600 places avec à côté de chaque bloc une estimation du nombre de places.
Nos enquêteurs n'en n'ont répertorié que 538, il en resterait  donc une centaine  à trouver.
A vous de chercher où il restera des places où stationner gratuitement dans le Village.

 Ce projet de parking va nous coûter bien cher, car ce n'est pas la commune qui en tirera des bénéfices mais bien Spie autocité.  Si le parking est déficitaire pour Spie, c'est la commune qui  comblera ce déficit avec nos impôts. Bref Spie gagne sur tous les plans. Pourquoi la municipalité veut-elle tant nous entraîner dans cette galère ? Pourquoi favoriser cette société? Pourquoi la ville n'a-t-elle pas emprunté pour faire ce parking, une radinerie qui risque de nous coûter cher  à long terme. Mais rassurons-nous, dans trente ans si tout va bien....ce parking appartiendra aux garennois.

2/ Parce que ce projet de parking situé à un emplacement délirant va créer un flux de circulation énorme par les seules voies permettant d'accéder à la place de la Liberté:
  • depuis le Bd Charles de Gaulle:  Avenue du Général Leclerc  puis Rue Martin Bernard, Rue Médéric puis Rue Martin Bernard, Avenue Foch, Rue Sartoris puis Rue Voltaire                                         
  • depuis la Place de Belgique :      Rue Médéric puis Rue Martin Bernard
  • depuis l' avenue de la République:   Rue Gabriel Péri, Rue Voltaire                                                  
  • Rappelons que ce plan de circulation que nous devons à M. Hervo  avait été pensé pour  que les automobilistes n'utilisent pas les rues de la ville comme itinéraire  bis pour éviter les grands axes et les points de congestion.
  • Ce parking est censé être celui de la médiathèque qui   avait été oublié dans le projet initial. Devons nous  payer par nos impôts l'incompétence de certains de nos élus ?
Mardi, une proposition afin d'éviter le naufrage du parking place de la liberté
Vous trouverez d'autres informations sur le parking  ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire