INTRODUCTION


Sortir des sentiers battus et regarder en arrière le passé de la ville de Garenne Colombes souvent appelée "Village" par ses élus bétonneurs . Le seul blog qui montre comment était autrefois La Garenne, et révèle comment l'architecture de la commune a évolué.

Méfiez vous des contrefaçons

Certains bâtiments, bien que classés à l'inventaire du patrimoine, ont été consciencieusement rasés depuis trente ans, la spéculation immobilière a chamboulé cette petite ville et continue de le faire.

Ce blog est aussi la mémoire d'un quartier entier livré aux bétonneurs de l' EPADESA et de son petit frère DEFACTO qui gèrent La Défense par ses élus au conseil municipal :les Champs Philippe.

L'immeuble Foster de la place de Belgique a définitivement transformé cette place en carrefour, il a aussi scindé définitivement la ville en deux . Le quartier des Champs Philippe est densifié à outrance et le pire est à venir avec l'aménagement du quartier des Fauvelles. Qui nous disait, l n'y a pas si longtemps "il n'y aura pas de bandits immobiliers à La Garenne " et que "sa plus grande réalisation d'élu était d'avoir protégé sa commune de l'appétit des promoteurs "?

On n'a plus trop envie d'en rire.

Max Philippe

dimanche 12 mai 2013

C'est dimanche: le gâteau économique


 Seulement un œuf ,de l'eau, de la farine, de cacao,de la levure  du sucre et un peu de beurre fondu et le tour est  joué.
Chaque année lorsque  tombent les taxes foncières et d'habitation, où les garennois peuvent juger de l'influence des dépenses des collectivités locales donc de la commune sur leur portefeuille, on nous  explique dans le bulletin municipal ,comment notre Village est bien géré, pourquoi les grands  projets ne nous coûtent rien et combien nos taxes sont plus faibles que dans les communes voisines (qui y croit encore ?).

L'association Contribuables Associés a mis  en place un outil en ligne qui permet à chacun d'accéder aux informations clés sur les dépenses publiques des villes et villages de France : 
Cet outil attribue une note sur 20 aux maires selon qu'ils soient économes, raisonnables ou dépensier. Philippe Juvin, le maire UMP du Village , obtient la note de 6/20 .


Nous ne savons rien quant  à la fiabilité des résultats de cette association  qui revendique 300 000 adhérents ( qui ne cotisent pas!!) mais qu'elle a été créée par  d’ex-cadres de l’extrême droite.  Cette soi-disant organisation citoyenne qui faisait tant rire les jeunes Pop quand elle proposait d'entarter des syndicalistes en ligne,  utilise les poncifs de l'extrême droite en  accusant systématiquement  les maires de mauvaise gestion . Ce Trojan n'a pour but que de dresser des catégories les unes contre les autres en opposants par exemples des fonctionnaires nantis aux autres salariés du privé sous  fond de populisme facile .

Plutôt que d'attribuer une mauvaise note  à la municipalité du Village , on peut simplement regarder les choix de la municipalité:
  •  le recours systématique  à la délégation de service public  pour les édifices publics ( Ecole Jerphanion, parking de la place de l'Eglise )peut s'avérer  moins  économique que prévu. 
  • Les facilités accordées aux promoteurs pour construire des bureaux désespérément  vides ou pour défigurer le paysage  comme devant la gare avec la Résidence Verte.
Ce qui nous a été présenté comme une manne financière pour le Village risque de se révéler douloureux pour les garennois
Les malfaçons de l’école Jerphanion, montrent les limites de la délégation, et on se demande encore comment nos élus  ont aussi  pu se résoudre à priver les enfants du soleil dans deux écoles (René Guest et Renan en les encerclant de béton .
Dormez bien et bonjour chez vous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire